Bonduelle, la révolution des conserves

Un géant de l’agroalimentaire français

Bonduelle est une entreprise française spécialisée dans la transformation industrielle et conserves de légumes.

Depuis plus de 70 ans, Bonduelle connaît une expansion rapide et constante dans l’industrie des légumes en conserves ou surgelés.

Ses produits sont distribués par des canaux de distribution classiques (hypermarchés, supérettes…) et ceux de la restauration hors foyer (restaurants, restauration collective, cantines scolaires, restaurants d’entreprises…).

L’entreprise est fondée en 1853 par deux amis, Louis Antoine Bonduelle-Dalle (23 octobre 1802 – 13 novembre 1880), cultivateur et fabricant d’huile, et Louis Lesaffre-Roussel (1802-1869), distillateur. Ensemble, les deux hommes créent « Lesaffre et Bonduelle, Alcools de l’Abbaye », une distillerie de grains et de genièvre située à Marquette-lez-Lille près de la Deûle. Le 17 juin 1862, le duo achète la ferme de l’abbaye cistercienne de Woëstyne à Renescure, aujourd’hui surnommée Bonduelle City. Cette ferme est transformée quelques années plus tard par Louis Lesaffre fils en distillerie d’alcool de grain, avec malterie.

Nous avons eu la chance de rencontrer Monsieur Benoît Bonduelle, qui nous a longuement entretenu de l’évolution de la société éponyme.

 

Bonduelle dans le monde

Le groupe en dates clefs :

C’est en 1926 que la boîte de conserve est créée : une vraie révolution car celle-ci permet d’augmenter drastiquement le temps de conservation des aliments.

La marque « Bonduelle » telle que nous la connaissons apparaît elle en 1947. En même temps que le « petit poids carotte » en conserve ! En effet, c’est en observant les mères de famille de l’époque cuisiner qu’ils ont eu cette idée toute simple. Ils les voyaient renverser une boite de conserve de petit pois et une de carottes dans la même poêle et c’est ainsi que l’idée leur est venue.

Ce n’est cependant qu’en 1968 que la marque lancera sa gamme propre de surgelés.

La même année, l’entreprise démarre sa stratégie internationale, avec d’abord la conquête des pays limitrophes comme l’Allemagne et l’Italie. Il faudra ensuite attendre la fin des années 90′ pour que Bonduelle émerge dans les pays de l’Est.

L’Europe conquise, le groupe s’attaque aux Amériques entre 2005 et 2010 et rachète le leader Canadien pour faciliter son ascension sur place. En 2012, l’enseigne agroalimentaire reprend également Allan’s aux USA et, plus récemment, Ready Pac (leader Américain du bol de salade).

Ce rachat est une étape importante pour le groupe Bonduelle : pour la première fois, les Etats-Unis vont passer devant la France en terme de CA. Sans compter les collaborateurs Nord-Américains, aujourd’hui plus nombreux que les Européens. Enfin, c’est également la première fois que le frais qui dépasse la conserve !

 

Le poids de la grandeur :

L’entreprise Cassegrain, rachetée par Bonduelle

Le groupe devient tellement conséquent qu’il est subdivisé en 5 BU :

  • 2 en Europe
    • Bonduelle Europe Long Life (BELL)
    • Bonduelle fresh Europe (BFE)
  • 2 en Amérique
    • Bonduelle Americas (BAMS)
    • Bonduelle fresh America (BFA)
  • 1 à part
    • Bonduelle EurAsia markets (BEAM)

Toutes les BU sont indépendantes et pour cause, elles ont chacune leur Directeur Général.

 

On ne se dit pas au revoir

Un grand merci à Monsieur Bonduelle pour sa participation !

On vous invite à en apprendre plus sur Benoît Bonduelle, l’entrepreneur génial, dans notre article dédié.

One thought on “Bonduelle, la révolution des conserves

Laisser un commentaire