Cross, la Course la plus fun est EDHEC : entretien avec Thomas Maurice

Source : https://www.facebook.com/crossbbaedhec/

La passion derrière la course

Made by EDHEC s’intéresse à l’entrepreneuriat sous toutes ses formes.

La vie associative, particulièrement riche à l’EDHEC, en est un bon exemple.

Notre bureau a eu la chance de rencontrer Thomas Maurice, étudiant BBA et Président cette année scolaire de Cross, l’une des organisations étudiantes pérennes de notre école.

 

Q&A avec Thomas Maurice, Président Cross 2016

Qui es-tu?

Je m’appelle Thomas MAURICE, j’ai 19 ans, je suis en 2ème année du BBA EDHEC de Lille. En parallèle de mes études, je suis président de l’association CROSS EDHEC.

Je suis né en Guyane Française, pays du Rhum et du colombo, j’y ai vécu tout mon enfance. Depuis mes 10 ans, je vis à Reims, ville du Champagne et… du Champagne. Aujourd’hui, me voilà à Lille, Capitale de la bière et du Welsh. Autant vous dire que j’aime les bonnes choses.

 

Cross, c’est quoi ?

Chaque année depuis 7 ans, le Cross organise une course à obstacles délirante sur le campus de l’EDHEC. C’est une course à thème dans une ambiance plus festive que compétitive. L’événement est gratuit et ouvert à tous les étudiants de la métropole Lilloise.

Il y a deux courses, l’une individuelle, l’autre en binômes attachés. L’évènement est toujours précédé d’animations et clôturé par un spectacle. Il y a quelques jours, le Jeudi 27 Avril 2017, avait lieu la 6ème Edition : objectif accompli, nous avons mis la barre très haut !

En dehors du CROSS, l’association organise d’autres évènements pendant l’année, afin de financer l’évènement et de participer à la vie associative sur le campus et en dehors.

 

Pourquoi avoir choisi d’intégrer cette association ?

Je n’ai postulé que chez CROSS en 1ère année ; je n’ai pas hésité. L’ambiance qui se dégage de l’équipe du CROSS est incomparable, chacun pourra vous le dire au BBA. J’ai rencontré à l’époque quelques 2ème années (3A désormais), avant les recrutements. Ce qu’on remarque dès le début chez un Crosseux, c’est sa simplicité, son humour, son authenticité.

Ensuite, c’est le potentiel d’évolution que j’ai décelé dans l’association et l’originalité du projet qui m’ont convaincu. Voilà pourquoi j’ai été séduit par le CROSS. Ma passion, c’est pourtant l’audiovisuel (coucou Buzz), mais je ne me voyais pas porter autre chose que du vert.

 

Pourquoi avoir décidé de la présider ?

Tant qu’à s’investir, autant s’investir à 100%. Je me suis présenté président car je voulais pouvoir prendre des initiatives, des décisions et faire évoluer le projet de la meilleure façon à mes yeux. Dès la première année, j’étais un peu « touche à tout » au CROSS, j’étais au pôle communication, mais j’avais fait un peu de sponsoring, et je me pointais souvent en AG Logistique.

Ainsi, j’avais pour objectif de maintenir CROSS dans une optique d’évolution. Je pense avoir réussi à instaurer, avec mon équipe, cette dynamique d’amélioration continue.

Cette expérience a été pour moi très enrichissante et je suis fier et heureux d’avoir saisi cette opportunité. Je l’ai fait par amour du CROSS et des Crosseux.

 

As-tu l’impression d’avoir entrepris en son sein ? Si oui, par quels moyens ?

Je pense avoir entrepris, nous avons d’ailleurs entrepris tous ensemble, comme c’était l’objectif.
Nous avons augmenté le budget, grâce à nos partenaires et surtout à nos évènements qui ont toujours été un succès, afin de réaliser un CROSS encore plus déjanté que les autres années.

Nous avons surtout ajouté une nouvelle dimension à l’association : le solidaire. En effet, cette année et pour les prochaines années, le CROSS s’est fait au profit de la fondation DIGESTSCIENCE, qui finance la recherche pour les maladies du tube digestif. Notre objectif premier, en accord avec la fondation, était de faire prendre conscience de la nature de ces maladies aux étudiants de l’EDHEC et ensuite, d’aider la cause, financièrement. Ainsi, nous avons décidé de faire un don de 600 euros à la fondation, complété par les 55,50 euros de dons récoltés auprès des étudiants du BBA, cela fait un chèque de 655,50 euros qui, nous l’espérons, aidera à combattre le fléau de la maladie de Crohn et bien d’autres.

 

Un conseil pour les futurs Crosseux ?

Ne pas sous-estimer le temps, ça passe très vite. Ne pas avoir de perte de motivation, la dynamique doit perdurer tout au long de l’année. Les recrutements sont très importants et doivent être faits sérieusement.

Et surtout, ne pas oublier l’objectif principal du CROSS : faites rêver les gens, nous travaillons pour donner des sourires. Le CROSS c’est plus qu’un simple évènement, c’est une tradition, et il faut la faire perdurer.

 

Source : Thomas Maurice lui-même
Thomas Maurice en plein séance d’assouplissements

 

Restez en Crosstact !

Un grand merci à Thomas Maurice pour son temps.

Retrouvez toutes les informations sur Cross sur le page officielle ci-dessous :

https://www.facebook.com/crossbbaedhec/

Laisser un commentaire