Owen Simonin – Just-Mining : révolutionner les codes

Source : Michael Wuensch (Pixabay) : https://pixabay.com/fr/bitcoin-l-argent-d%C3%A9centralis%C3%A9e-2008262/

La Corse a un incroyable talent

Souvenez-vous, en début de mois, nous vous présentions Tanguy Valery, dont vous pouvez retrouver l’article en cliquant ICI.

Tout comme lui, notre entrepreneur du jour occupe le statut particulier d’étudiant-entrepreneur. Owen Simonin, originaire de Corse et deuxième année au sein du BBA EDHEC, est une personne ambitieuse et pleine de surprises.

Le projet du jeune homme se nomme « Just-Mining » et vise à promouvoir la technologie de la blockchain.

Autonome, il revendique la suppression du tiers de confiance*. Cette technologie permet entre autres d’échanger des informations, des fonds ou toute autre donnée dont la véracité doit être vérifiée et ce, sans passer par les banques, assurances ou encore les États. Il s’agit d’une forme de démocratie qui fonctionne grâce à la participation des utilisateurs et grâce à elle seulement. Pour que cette technologie fonctionne, un appui informatique est nécessaire et Just-Mining commercialise un support matériel adapté pour participer à ces blockchain.

*Organisme désigné par l’URSSAF qui sert d’intermédiaire entre les entités fiscales et sociales.

Un regard sur l’avenir, Owen cherche à apporter sa contribution au monde qui l’entoure. Il a accepté de répondre au micro de Made by EDHEC. Sans plus attendre, que l’interview commence !

Owen, visage du futur de la blockchain ?

 

 

Q&A avec Owen Simonin

Qu’est-ce qui vous a poussé à créer ?

J’ai un crédo dans la vie : je veux tout voir, tout faire et tout vivre. D’un point de vue personnel, je préfère apporter quelque chose qui n’existait pas avant, plutôt que de réussir dans un milieu qui est déjà exploité. J’apprécie réellement cet aspect de découverte.

Je considère que la fibre entrepreneuriale coule dans mes veines.

 

A quoi ça ressemblait les premiers mois par rapport à aujourd’hui ?

Au début, mes collègues et moi-même étions très motivés. On avait comme l’impression qu’on allait pouvoir révolutionner un marché, il y avait une sorte d’euphorie. Le début, c’est également beaucoup de travail. Il fallait que l’on se soutienne mutuellement.

Maintenant, on se pose des questions concernant la législation : Est-ce que ça peut se réaliser ? Comment ? On se demande où démarrer notre campagne de crowdfunding. On vit au rythme des mails que l’on reçoit. Et on continue à travailler, car le travail prône avant toute chose.

 

Qu’est ce qui vous donne la motivation de continuer ?

Le nombre de personnes ayant accroché au projet est énorme. De nombreux retours tous très positifs. Avec un tel soutien, on ne peut plus faire machine arrière !

J’ai aussi gagné une certaine motivation à réussir, parce que l’idée tient la route et peut faire peur aux institutions existantes. Il y a un potentiel réel. J’ai surtout envie de continuer parce que j’ai les moyens de le faire. Sans prendre trop de risques, je peux peut-être changer ma vie.

Enfin, c’est bête à dire, mais je me sens bien en faisant ça. Alors, pourquoi y mettre un frein ?

 

Quels sont vos projets à plus ou moins long terme ?

Sur le court terme, j’aimerais proposer mes premiers contrats d’investissements et, en parallèle, terminer mes études.

Sur le moyen terme, je veux pouvoir découvrir, explorer et parfaire mes compétences.

Et sur le très long terme, je cherche à rendre les banques substituables et supprimer pour de bon le tiers de confiance obligatoire.

 

Qu’est-ce que l’école vous a apporté ?

Deux choses essentielles selon moi : un réseau et des compétences.

Un réseau, parce que l’EDHEC est rempli de visages familiers qui vont aller loin dans la vie. C’est un noyau de connaissances et d’amis. J’ai réussi à m’entourer de personnes qui vont me faire mûrir. Une fois que ces personnes proches auront réussi, ça me donnera encore plus envie de donner le meilleur de moi-même.

Puis, des compétences dans tous les domaines nécessaires au Business ; tous les points pour en mener un à bien et être efficace personnellement et dans le monde du travail.

 

Quelques conseils pour nos jeunes entrepreneurs ?

C’est une constatation personnelle que je regrette, mais je considère que les entrepreneurs de mon âge sont trop peu nombreux et qu’il devrait y en avoir bien plus. Lancez-vous !

Ensuite, il ne faut pas regarder uniquement les problèmes pour apporter des solutions.

Devenir entrepreneur, ce n’est pas une question de moyens, ni de conviction, mais de passion.

Ne laissez personne vous dire ce que vous êtes capable de faire et n’ayez pas peur d’avoir les yeux plus gros que le monde.

 

Contact & Remerciements

Merci beaucoup à Owen Simonin pour avoir répondu à nos questions.

Pour en savoir plus, n’hésitez pas à le contacter par mail à l’adresse suivante :

owen.simonin.bba@edhec.com

 

One thought on “Owen Simonin – Just-Mining : révolutionner les codes

Laisser un commentaire