Pauline Judel – Le Bureau des Sports et ses grandes nouveautés

Q&A avec Pauline Judel, vice-présidente du BDS EDHEC

Qui es-tu ?

Je m’appelle Pauline Judel, j’ai 20 ans. Je suis en deuxième année au BBA EDHEC et vice-présidente du Bureau des Sports 2016-2017.

 

Le BDS, c’est quoi ?

Le Bureau des Sports est une association qui propose des événements sportifs innovants à l’ensemble des étudiants. Ces événements sont, pour les plus importants, la semaine d’intégration sportive (une mise en jambe sportive, allant du saut à l’élastique au tournoi de Bubblefoot), le BBA Football Cup, le Derby EDHEC- SKEMA ou encore la Weekly BDS. Le BDS, c’est aussi la Gazetta, le journal sportif, qui te tient au courant des résultats sportifs de ton école et fait vivre la communauté EDHEC supporters.

Le BDS tire sa force de sa solidarité inter-étudiante qui mélange EDHEC et BBA. Une solidarité sportive qui vise à unir les étudiants autour du sport.

Mais ce bureau est aussi une immense famille soudée qui a déjà 55 ans d’existence.

 

Pourquoi avoir choisi d’intégrer cette association?

Je suis passionnée de sport et c’est la seule association qui mélange les sports en tous genres. C’est une association qui permet d’innover. A l’instar d’un unique événement de fin d’année, elle propose beaucoup d’événements, à condition que le dossier ait correctement été fait.

En première année, j’étais au pôle événementiel. Celui-ci permet de développer de nombreuses compétences, comme le travail de démarchage par exemple. De plus, il y a de nombreuses possibilités grâce à son rayonnement. En effet, c’est un « Bureau », pas une association classique, qui jouit de la renommée de l’EDHEC.

Enfin, être dans une association permet de s’enrichir professionnellement parlant et de développer un réseau.

Pauline Judel

Pourquoi avoir décidé de la présider?

Avant toutes choses, j’ai toujours été très engagée dans cette association. J’y ai investi tellement de temps.

C’est la raison pour laquelle j’ai postulé, je voulais m’impliquer encore plus, m’engager, tout donner.

D’un point de vue professionnel, c’est une excellente expérience à prendre. L’un des gros avantages d’un poste à responsabilité, c’est que l’on peut pousser le démarchage encore plus loin !

 

As-tu l’impression d’avoir entrepris en son sein? Si oui, par quels moyens?

Oui et non. En effet, être vice-présidente ne m’accorde en rien le mot de la fin, même si cela me laisse plus de liberté et d’influence.

Cette année, grâce à l’effort de toute l’association, de nouveaux projets ont vu le jour :

  • EDHEC supporters : La KOP EDHEC. C’est l’entité qui anime la communauté de supporters. Cela implique notamment la création de chants, le recrutement des speakers, la mise en avant des sportifs…
  • Le derby contre Sciences Po (Derby du nord). Mise en place cette année sur deux Jeudi d’un tournoi entre l’EDHEC et Sciences Po Lille à travers plusieurs sports (Foot, basket, handball, cheers, volley).
  • Le weekly : tous les jeudis, découverte d’un nouveau chaque semaine. Motiver les gens à faire du sport à petit prix.
  • La Gazetta : trois formats papiers cette année. Il a fallu démarcher des partenaires publicitaires et fait des articles encore plus conséquents et plus qualitatifs.

 

Un conseil pour les futurs BDS?

Toujours garder en tête les valeurs du sport ! Garder l’image de l’association saine, ne pas la dégrader. Et surtout, continuer à créer de nouveaux événements.

Il faut s’impliquer à fond dans l’association car c’est une chance et c’est une opportunité de mettre un pied dans le monde professionnel tout en étant étudiant. Il faut s’amuser, en prendre du plaisir et mélanger l’aspect professionnel avec la passion.

 

Le mot de la fin

Le sport c’est la vie, le BDS c’est l’esprit.

 

L’ensemble du BdS

Contact

Merci à Pauline Judel pour avoir accepté de répondre à nos questions !

Pour en savoir plus, sur le BDS, rendez vous sur leur site web :

www.BDS-edhec.com

La page Facebook

Laisser un commentaire