Tanguy Valery – L’énergie d’entreprendre

Source : https://pixabay.com/fr/des-cellules-solaires-photovolta%C3%AFque-491701/

Étudiant et entrepreneur

Tanguy, étudiant en deuxième année du BBA EDHEC, a un parcours atypique. En effet, ce jeune marseillais de 19 ans est étudiant-entrepreneur. En d’autres termes, il jongle entre les cours par correspondance et le développement de son entreprise. Ce statut acquis depuis le début de l’année lui permet de se consacrer entièrement à son projet en continuant de bénéficier des savoirs de l’EDHEC.

Depuis son plus jeune âge, Tanguy a ce qu’on appelle « la fibre entrepreneuriale ». Il observe le monde qui l’entoure, analyse les problèmes et en apporte des solutions. Pour la petite anecdote, à l’âge de 6 ans, il développe sa première innovation en partant d’un constat : après avoir mis du gel, on en a plein les mains. Ainsi, il imagine une brosse capillaire avec recharges de gel incorporées.

Son secteur : l’énergie, s’il-vous-plaît ! Le jeune homme est depuis toujours un passionné d’innovations et a décidé de faire de cette passion son métier. Son entreprise apporte des solutions d’aide au financement de panneaux photovoltaïques.

Rencontre avec ce jeune homme énergique…

 

 

Tanguy, entrepreneur dans le secteur de l’énergie.

Q&A avec Tanguy

Qu’est-ce qui t’a poussé à créer ?

J’identifie des problèmes dans l’économie actuelle, et trouver des solutions, c’est ça qui me donne envie d’apporter ma contribution. La problématique de l’énergie est au coeur des débats actuels et je considère qu’il est plus rentable d’utiliser le photovoltaïque que toute autre énergie. C’est pourquoi j’aimerais exploiter cette opportunité et imposer mon projet comme une alternative efficace.

 

A quoi ça ressemblait les premiers mois par rapport à aujourd’hui ?

Au début, c’était assez flou quant à la question du financement. Je me suis dirigé vers plusieurs banquiers. Ils n’ont pas cru en mon projet à cause de mon jeune âge, j’ai donc réfléchi à d’autres méthodes de levées de fonds, notamment le crowdfunding. Cependant, de nombreuses contraintes m’ont confirmé que ça n’était pas la bonne solution.

J’ai donc eu pour projet de créer un outil de financement dédié à des investisseurs afin de subventionner l’industrie du solaire, très capitalistique.

 

Qu’est ce qui te donne la motivation de continuer ?

Ma motivation vient de mon envie de réaliser des choses importantes et réalisables financièrement. J’ai envie d’être fier de proposer de nouveaux produits et services et d’apporter de nouvelles solutions aux Hommes.

Ce qui me donne l’envie de continuer, c’est l’impact que mes idées peuvent avoir sur le monde qui m’entoure.

 

Quels sont tes projets à plus ou moins long terme ?

Au cours de cette année, l’objectif premier est d’atteindre les 5 millions d’euros de financement de panneaux photovoltaïques.

A long terme, j’aimerais exporter mon projet en Europe et surtout en Afrique, pour leur proposer de nouvelles alternatives respectueuses de l’environnement. Aujourd’hui, 650 millions de personnes n’ont pas accès à l’électricité. Je considère l’enjeu humain, économique et politique énorme !

A plus long terme encore, j’aimerais étendre mon entreprise au secteur de l’immobilier.

Mon objectif : être plus compétitif qu’EDF à l’horizon 2021 et prouver que le photovoltaïque est l’énergie la plus rentable.

 

Qu’est-ce que l’école t’a apporté ?

L’EDHEC, c’est avant tout un réseau. J’y ai fait de nombreuses rencontres.

 

Quelques conseils pour nos jeunes entrepreneurs ?

Il ne faut pas voir l’entrepreneuriat comme quelque chose de sexy et qui rapporte. L’idée, c’est d’oser; c’est l’action qui prime. Il faut également savoir rester patient.

N’hésitez pas à regarder le monde qui vous entoure et à identifier les problèmes, c’est de là que proviennent les idées !

Keep in touch!

Un grand merci à Tanguy pour avoir accepté de répondre à nos questions.

Vous pouvez le contacter directement via son adresse mail : tanguyvalery@gmail.com

 

 

4 thoughts on “Tanguy Valery – L’énergie d’entreprendre

Laisser un commentaire