Vingt Heures Vin, comme un goût de connaisseurs

La lie du fond du cœur

Bordeaux, Toulouse, Montpellier, … Lille. Oui, dans le Nord aussi, on aime le bon vin !

Vingt Heures Vin est un projet autour du raisin, un projet qui a un parfum, un goût, une couleur… on laisse Mathilde Royer, cofondatrice, vous l’expliquer.

 

Q&A avec Mathilde, cofondatrice

Qu’est-ce que Vingt Heures Vin ? Quel est ton rôle dans le projet ?

Nous sommes 4 étudiants du BBA EDHEC Lille. Dans le cadre de notre spécialisation Entrepreneuriat, nous avons décidé de créer un blog autour d’une passion commune : vin, Champagne, mais pas seulement !

Notre association a pour but de promouvoir la culture de la vigne, le travail de la terre ainsi que l’œnologie. Nous espérons vous faire découvrir -à vous, étudiants- les terroirs français à travers des articles ludiques et fun, aussi bien sur les aspects techniques de la culture du vin que sur les entreprises ou start-ups innovantes du secteur.

Notre blog est un site d’information d’abord et avant tout : nous souhaitons que nos lecteurs soient informés de tout ce qu’il y a à savoir et particulièrement ce qu’il y a de nouveau autour des vignes.

Dans l’association, je suis secrétaire, mais surtout polyvalente. Mon rôle concerne la gestion de notre blog et son alimentation quotidienne sur les réseaux sociaux ainsi que sur notre site internet.

 

Pourquoi avoir choisi de fonder cette association ?

Nous avons décidé de fonder cette association d’une part parce que mon groupe et moi-même partageons cette même passion pour le vin, mais aussi parce que trois d’entre nous viennent de la région Champagne-Ardenne ! Une passion commune que nous connaissons donc bien.

 

A quoi ça ressemblait au début ? Est-ce que les choses ont beaucoup évolué ?

Le projet a beaucoup évolué, oui ! Au départ, nos articles étaient focalisés sur la culture de la vigne et du terroir, mais nous nous sommes vite rendus compte que nous n’avions pas assez de lecteurs et que nos articles étaient peut-être trop techniques.

De fait, nous avons dû réorienter notre projet tout entier sur l’innovation dans le vin et la Winetech pour capter l’attention des étudiants, notre principale cible. Nous nous sommes plus tournés également sur l’aspect entrepreneurial et sur les nouvelles start-ups qui émergent dans le domaine.

 

As-tu l’impression d’avoir entrepris au sein de cette association ? Si oui, par quels moyens?

Je pense que, dans ce groupe, nous sommes tous entrepreneurs même si nous n’avons encore rien créé de toute pièce.

En tant qu’entrepreneurs, nous avons des points de vue parfois très différents. Il faut donc savoir travailler en groupe, se motiver, même quand le projet n’avance pas comme on le souhaiterait ; rebondir ! Il y aura des obstacles et des difficultés, c’est certain. Le tout est de ne pas s’arrêter.

Dans ce sens, c’est un projet très formateur : il faut être polyvalent et jouer de toutes les casquettes. C’est une micro-entreprise. Nous touchons l’entrepreneuriat du bout des doigts !

 

Quelles difficultés avez-vous rencontré ?

La principale a été le développement d’audience. Nous avons peu de moyens financiers et, de ce fait, la communication se réalise uniquement par le réseau et les réseaux sociaux. Nous avons dû adapter nos articles afin de satisfaire la demande de nos lecteurs et faire un maximum pour les fidéliser.

En parallèle, nous avons rencontré quelques problèmes au sein du groupe. De base, les travaux de groupe sont complexes à gérer et c’est encore plus vrai quand on est au même niveau. Rien cependant que le dialogue ne puisse résoudre.

 

Un conseil pour les futurs projets web ?

Il est important de choisir un thème qui vous intéresse. C’est un projet d’un semestre qui nécessite beaucoup de temps et de travail. Il est essentiel de bien choisir son équipe, chacun des membres de l’équipe doit être un peu touche à tout. Un maître-mot : la complémentarité.

Si vous avez l’occasion de travailler dans un groupe que vous ne connaissez pas, ça peut être valorisant sur le plan personnel. Chacun travaille différemment et c’est important d’apprendre des autres.

 

 

Suivez le domaine !

Merci à l’équipe de Vingt Heures Vin pour cet entretien. On espère que vous l’aurez goûté !

Lien du blog : www.vingtheuresvinblog.com

Lien de la page : facebook.com/vingtheuresvin

Mail : vingtheuresvin.contact@gmail.com

Laisser un commentaire